La Commission

La Commission des eaux usées du Grand Moncton (CEUGM) a été créée par décret en 1983 selon un modèle établi dans un rapport d’expertise et après consultation des trois municipalités et du gouvernement du Nouveau-Brunswick. 

La CEUGM a ensuite été chargée de mettre en oeuvre un plan directeur conformément aux indications de l’étude. Entre 1983 et 1995, la CEUGM a supervisé la construction d’un réseau de 35 km d’égouts de collecte recevant plus de 80 émissaires d’eaux usées non traitées, la construction d’un poste de pompage majeur et de huit postes de pompage secondaires, et  la mise en oeuvre d’un système de traitement primaire évolué. Durant la prochaine décennie elle a mise en oeuvre un programme de gestion des biosolides à long terme et durable comportant un nouveau système de compostage innovateur.

En 2014 la Commission est devenue la Commission des eaux usées du Grand Moncton (CEUGM). La CEUGM s’est avérée être un modèle efficace pour ses trois communautés membres et a démontré sa capacité de collaboration et son efficacité. Ses actifs sont bien gérés, bien entretenus et libres de toute dette. Sous la direction d’un directeur général, l’équipe d’exploitation et d’entretien continue à répondre aux attentes actuelles et à anticiper les besoins à venir. 

En 2012, le Règlement sur les effluents des systèmes d’assainissement des eaux usées (RESAEU-2012) a été adopté en vertu de la Loi sur les pêches. Ce règlement définit les exigences de conformité relatives aux effluents des installations de traitement des eaux usées et exige que la CEUGM s’y conforme d’ici à 2020.

© CEUGM, 2014. Tous droits réservés.