Environnement

La production du compost

Le compost de grande qualité (type AA) que produit la centrale de la Commission des eaux usées du Grand Moncton est en partie fabriqué à partir de sous-produits forestiers (écorce, bran de scie, copeaux), qui s’ajouteant aux biosolides traités. Parmi les autres ajouts, notons du foin, de la paille et de l’ensilage de la communauté agricole et des déchets domiciliaires verts (chutes de gazon, feuilles, branches déchiquetées, etc.).

Les biosolides riches en nutriments sont l’ingrédient principal du procédé, fournissant des matières organiques et de l’humidité qui encouragent la prolifération des bactéries et champignons utiles. Ce procédé aérobie (alimenté en oxygène par une soufflerie) dégage les températures élevées (65-70 ºC) nécessaires pour assurer la qualité du produit fini.

Sous-produit principal du processus traitement des eaux usées, les biosolides ont une teneur élevée en micronutriments, l’azote et le phosphore notamment. Ils sont asséchés à l’aide de centrifugeuses haute vitesse et conditionnés à la chaux avant d’être acheminés à la centrale de compostage.

Pour réaliser le compostage, la CEUGM combine l’aération par le bas et le système de couverture breveté GOREMD. La clé du procédé de compostage se trouve dans la proportion de biosolides, de déchets forestiers et des autres déchets végétaux. Les agents gonflants fournissent du carbone et sont essentiels pour assurer la porosité de la masse, afin que l’air circule librement et que le processus aérobie se déroule complètement et uniformément.

Le principal processus de transformation se déroule sur une plateforme de béton extérieure mesurant 56 mètres sur 115 mètres. La plateforme accueille huit andains de 50 mètres chacun de matières en compostage. La conception modulaire permet d’ajouter au besoin d’autres plateformes de mêmes dimensions. Pour chaque andain, deux fosses d’aération apportent de l’air et laissent écouler l’excédent de lixiviat et d’eau. Le processus peut produire des températures de plus de 65 ºC pendant des périodes prolongées.

Caractéristiques de la conception pour climat froid

Les principales caractéristiques qui permettent à ce système de fonctionner en climat froid sont les suivantes : 

  • Le compostage à haute température à l’aide du système de couverture GOREMD : La couverture permet à la vapeur d’eau de s’échapper tout en retenant efficacement la chaleur; elle prévient la perte ou l’augmentation excessive de l’humidité.
  • L’air préchauffé : Les ventilateurs et le matériel électrique et de commande associé se trouvent dans un abri fermé. L’air réchauffé de cet abri est soufflé dans le compost.
  • Le système de distribution de la chaleur intégré à la plateforme : Durant les deux mois que dure le processus, la matière en compostage dégage de la chaleur. La chaleur inutilisée est récupérée par un réseau de tuyaux incorporés dans le béton, où circule une solution de glycol. La chaleur récupérée vient préchauffer l’air d’aération des andains et sert à faire fondre la neige et la glace.
  • Faible consommation énergétique : La conception d’ensemble s’appuie sur une consommation peu élevée en énergie. Les ventilateurs d’aération fournissent de l’air à la masse afin d’assurer la persistance du processus. Leurs moteurs de 2,4 HP sont en marche de 12 à 20 minutes par heure.

 

key-features

Qualité du compost

La centrale de compostage de la CEUGM est agréée pour la production de compost de catégorie « AA » conformément à la norme CAN/BNQ 0413-200/2005 du BNQ (Bureau de Normalisation du Québec), édition 2005. Les normes posent quatre critères visant la sécurité et la qualité du produit : maturité, corps étrangers, oligo-éléments et pathogènes; elles assurent la satisfaction  à l’égard du produit et la confiance des consommateurs.

De plus, le compost produit est entièrement conforme aux limites établies par le Conseil canadien des ministres de l’environnement (CCME) visant leur catégorie A, celle de la plus grande qualité. Le compost de cette qualité peut s’utiliser partout sans restriction, sur les terres agricoles, en horticulture, dans l’industrie des pépinières, dans les jardins résidentiels, etc.

 

   

Bienfaits du compost dans le sol

Rétention de l’eau : La santé du sol est un facteur important de la protection de notre eau. Le compost accroît la capacité du sol à retenir l’eau et réduit le ruissellement.

Source de matière organique :Le compost fournit à la fois une source alimentaire et un habitat aux microorganismes.

Nutriments pour les cultures :  Le compost peut remplacer en partie les engrais synthétiques. Le compost contient des macronutriments et des micronutriments qui manquent souvent dans les engrais chimiques. Le compost fournit ces nutriments lentement.

Le compost de grande qualité que produit la CEUGM est distribué sous les étiquettes « Amendement de sol L’Or du jardinier » et « Paillis L’Or du jardinier » .

   

Le paillis sert de couverture sur les plates-bandes aménagées et autour des arbres et des buissons.

L’amendement de sol sert à améliorer la structure du sol des plates-bandes, à remplir les bacs ou les boîtes à fleurs et à nourrir la pelouse ou à la remettre en état; il est utile lorsqu’on plante des arbres et généralement pour le jardinage. Des directives sont fournies.

Le compost est aussi utilisé par les entreprises gazonnières, pour la fermeture de lieux d’enfouissement et pour la construction de terrains de golf et de terres humides aménagées. Il peut également être utilisé sur les terres agricoles.

 

 

© CEUGM, 2014. Tous droits réservés.